Bazzo.tv

Émission disponible en haute définition
Diffusion :
Aussi, chaque mois, téléchargez le nouveau BazzoMag!
Rediffusion :
Vendredi 14 h, dimanche minuit
Durée :
90 minutes

Cette saison, découvrez Les Soirées Bazzo


Invité du 10 décembre 2009 - Jean-Jacques Pelletier

L'invité de la semaine

À la veille des vacances des Fêtes, nombreux seront les admirateurs de Jean-Jacques Pelletier qui plongeront dans les deux tomes de La faim de la terre, qui mettent un point final à sa série Les gestionnaires de l’Apocalypse. Maître incontesté du thriller québécois, l’auteur et philosophe est l’invité de la semaine.

Jean-Jacques Pelletier est un curieux personnage. Certains l’ont connu comme professeur de philo au cégep, d’autres en tant qu’administrateur de comités de gestion, spécialiste critiqué des caisses de retraite. Mais pour la majorité, c’est un remarquable auteur de thrillers, le vulgarisateur le plus lucide des questions liées à la mondialisation.

Depuis 20 ans, il déconstruit dans ses polars un monde inquiétant. Il extrapole sur l’internationalisation des mafias ; explique les fraudes financières et les mécanismes de blanchiment d’argent ; se penche sur la question du trafic d’organes ; sonde la manipulation des masses et des esprits par les sectes, les extrémistes, le terrorisme, l’art, les médias...

La série intitulée Les Gestionnaires de l’Apocalypse dresse un catalogue des périls qui nous guettent. Le résultat est enlevant. Après avoir dévoré les milliers de pages de ses romans, on se sent un peu parano, très inquiet... mais surtout formidablement intelligent et informé. Six ans après Le bien des autres, les deux tomes de La Faim de la Terre viennent d’arriver en librairie. « Enfin ! », s’exclameront les accros de Jean-Jacques Pelletier, l’homme qui prend visiblement plaisir à nous empêcher de dormir...

Le site officiel : jeanjacquespelletier.com

Viennent de paraître

La faim de la terre — 1

Pour l’inspecteur Théberge, tout commence par la découverte du corps d’un homme qui semble être mort quatre fois... Puis des attaques terroristes visent les symboles religieux de l’Occident — à Montréal, l’oratoire Saint-Joseph est touché -, des écoterroristes s’en prennent à des scientifiques du domaine agro-alimentaire...

Qui a intérêt à attiser les conflits religieux ? Qui peut profiter d’un terrorisme qui menace la survie même de l’humanité ?... Guru Gizmo Gaïa, la nouvelle coqueluche d’Internet, annonce que la Terre va sévir contre l’humanité qui la ravage. Il prophétise l’arrivée d’un équivalent moderne des quatre cavaliers de l’Apocalypse. Or, les événements semblent vouloir lui donner raison.

Pour F, la directrice de l’Institut, ces événements sont le signal d’un retour brutal à l’action sur le terrain. Terminées, les analyses d’informations auxquelles elle avait consacré ses dernières années. Terminée, la préparation de son ambitieux plan pour en finir avec le Consortium... Non seulement ce qu’elle craignait arrive, mais cela arrive plus vite que prévu.

Elle doit plonger. Quels que soient les risques. Y compris celui de devoir réaliser une alliance avec Fogg, le chef du Consortium.

La faim de la terre — 2

Les fléaux prédits par Gizmo Gaïa s’abattent l’un après l’autre sur la planète, menaçant des populations, saccageant les dernières ressources disponibles ; quant aux terroristes, après les églises et les musées, ils s’attaquent maintenant aux écoles — à Montréal, les HEC sont visées.

Grand patron du Cénacle et inspirateur des Dégustateurs d’agonies, Killmore se prépare à lancer la phase finale de son grand œuvre ; après quoi, il entend se retirer dans son Arche. C’est de cet observatoire qu’il espère assister à la naissance de l’humanité nouvelle qui émergera de l’Apocalypse.

Pour tenter d’éviter le pire — et sans vraiment pouvoir compter sur Hurt, toujours aux prises avec les démons de son passé —, l’Institut fait jouer ses contacts dans différentes agences et prend la tête d’une coalition informelle. Son but : contrer ce qui ressemble à l’extermination programmée de l’humanité.

Retour à la fiche de l'épisode