Bazzo.tv

Émission disponible en haute définition

Diffusion terminée

Diffusion :
Diffusion terminée
Durée :
90 minutes

Du 12 septembre 2013 au 2 avril 2014


Discussion sur la tuerie à Polytechnique - 12 février 2009

Voir ce segment

Discussion

En compagnie de la réalisatrice et auteure Catherine Fol et du psychanalyste et écrivain Maxime-Olivier Moutier, on tente de comprendre comment Polytechnique a influencé le féminisme. Les féministes se sont-elles approprié ce tragique événement ?

Vingt ans après le drame, les événement du 6 décembre 1989, à Polytechnique, reviennent à l’avant-scène de l’actualité. Sorti la semaine dernière, Polytechnique, film de Denis Villeneuve produit par Karine Vanasse, aura presque fait couler autant d’encre avant sa sortie qu’après. Il faut dire que malgré le temps qui passe, le sujet suscite toujours un profond malaise.

En compagnie de la réalisatrice et auteure Catherine Fol et du psychanalyste et écrivain Maxime-Olivier Moutier, on se demande si les féministes se sont approprié l’événement. Polytechnique était-il un horrible fait divers ou l’événement politique que Marc Lépine a voulu en faire ?

Catherine Fol

Diplômée en génie physique à Polytechnique, Catherine Fol participe à La Course des Amériques en 88-89 à Radio-Canada. Grande gagnante de cette édition, elle entre à l’ONF où, de 1988 à 2005, elle travaille à temps plein comme réalisatrice de documentaires d’auteur. On lui doit notamment Au-delà du 6 décembre, un film d’une demi-heure tourné un an à peine après le drame. Catherine Fol est également l’auteure de Dans la tête des filles — Chroniques de l’après-féminisme, paru chez Stanké en 1999.

Elle enseigne actuellement les sciences au Collège Sainte-Marcelline en plus de travailler à la rédaction d’un roman.

www.catherinefol.com

Maxime-Olivier Moutier

Né à Montréal en 1971, Maxime-Olivier Moutier est écrivain et psychanalyste. Il a étudié la psychologie, la littérature et la théologie pastorale à l'université de Montréal et à l'Université de Sherbrooke. Il a aussi été animateur pour la télévision de Radio-Canada, assure un séminaire de psychanalyse dans un centre de crise de Montréal, est père de trois enfants et poursuit ses recherches sur Lacan. Son dernier roman, Trois modes de conservation des viandes, est paru en janvier 2006 aux éditions Marchand de feuilles.

Au-delà du 6 décembre
Une survivante du drame de la Polytechnique revient sur l’événement.
Catherine Fol. 1991, 28 minutes. Production : ONF

Le 6 décembre 1989, un jeune homme entre à l'École Polytechnique de Montréal, s'introduit dans une salle de cours avec une arme semi-automatique, évacue les membres de la gente masculine, et commence à tirer sur les seules femmes qu'il traite de « féministes ». La fusillade entraînera quatorze jeunes femmes à la mort, treize autres seront blessées, le tout suivi du suicide de l'homme armé.

Un an après la tragédie, l'École Polytechnique de Montréal redevient une école comme les autres. Nathalie Provost a survécu à la fusillade. Aujourd'hui, avec des amis, elle parle : du drame au féminisme, du racisme au sexisme, des difficultés de la société à accepter les différences, et surtout, de la vie qui continue au-delà du 6 décembre.

Vous pouvez visionner l'intégrale du film en ligne sur le site de l'ONF, cliquez ici.

Aussi disponible en DVD à la Boutique ONF.

Retour à la liste des invités