Bazzo.tv

Émission disponible en haute définition
Diffusion :
Aussi, chaque mois, téléchargez le nouveau BazzoMag!
Rediffusion :
Vendredi 14 h, dimanche minuit
Durée :
90 minutes

Cette saison, découvrez Les Soirées Bazzo


Entrevue avec Kathleen Lévesque - 21 mars 2013

Entrevue

Le nom de Frank Zampino est revenu à la une de l’actualité, mercredi, à la Commission Charbonneau. Selon le témoignage du numéro 2 de la firme Dessau, Rosaire Sauriol, l’ancien président du Comité exécutif de Montréal était à une époque « l’homme le plus puissant de Montréal »... La journaliste Kathleen Lévesque trace pour nous le portrait de l’ancien bras droit de Gérald Tremblay.

Comptable agréé de formation, Frank Zampino se lance dans l’arène municipale en 1986. Il est élu conseiller municipal puis maire de l’ancienne ville de Saint-Léonard. Il est réélu maire de l’arrondissement après les fusions municipales.

Frank Zampino a gravi les échelons jusqu’à devenir président du Comité exécutif de la Ville sous l’administration de Gérald Tremblay. Très compétent, il avait, dit-on, une compréhension fine de l’administration et de la fiscalité municipales.

À la lumière de témoignages entendus à la Commission Charbonneau, il semble surtout que monsieur Zampino en menait large, très large à l’hôtel de ville de Montréal. La journaliste Kathleen Lévesque, de La Presse, nous explique le parcours et les accointances de Frank Zampino. Elle nous explique également la place qu’occupait Zampino et le fonctionnement du vaste système de collusion mis en place à l’hôtel de ville.

Retour à la rubrique